•  

BLESSURE

Il nous faut toute une vie pour construire un bon fait et une milliseconde pour le détruire.

 

“Suite à ma LTC je ne suis pas capable d’aller dans l’océan et de surfer. C’est pour cela que j’ai décidé d’apprendre à nager, une nouvelle fois. C’était le moment clé, quelque chose qui m’a beaucoup aidé à me rétablir.“
Jeffrey Fernandini

“Il était en chaise roulante, incapable de lever son torse et ses jambes. Nous le mettions au lit, nous le relevions du lit. Sans notre aide il n’était même pas capable d’aller aux toilettes. Il était comme un bébé, de telle façon que nous devions faire tout pour lui.”
Idel Fernandini, le père de Jeffrey Fernandini

“C’était impossible de la laisser toute seule.”
Michael Uretsky, le père de Madeline Uretsky


Réhabilitation

Et nous voilà, on recommence. Certes, pour chaque situation il y a une solution, mais il faut bien la trouver.

 

“Après ma lésion j’ai pris une décision forte de marcher de nouveau, de lire de nouveau, de lire des livres, cela m’a beaucoup aidé à recouvrer la santé.”
Sean Rowel

“Les gens qui relevaient les défis causés par, entre guillemets, une LTC légère, on les appelait “Blessés marchant“. On a l’air en pleine forme, on sonne bien, on parle bien, on marche sans une grande difficulté, ou même sans aucune difficulté, on bouge les bras, on peut lire et écrire, … Cependant quelque chose ne va pas, qu’est-ce que ne va pas ? Beaucoup de choses ne vont pas.“
Marilyn Spivack


Différences

“La population souffre d’une LTC chaque jour. Elle peut t’arriver à n’importe quel moment. La mienne était la suite d’une activité sportive.“
Madeline Uretsky

“La conclusion c’est que la LTC est différente chez chacun parmi nous, parce que toute personne est différente.“
Sean Rowel


SUPPORT

“Apprends de ceux qui ont survécu cette situation. Les familles sont une source riche quand il s’agit d’un tel apprentissage, en particulier s’ils ont déjà survécu une telle situation.“
Marilyn Spivack

“Les gens qui surmontent une LTC ont besoin de support. Le support est ... “ Sean Rowel: “précieux.” Kelli Rowell: “précieux.”
Kelly Rowell,la mère de Sean Rowell

“Je pense que les gens ne peuvent pas imaginer ce qui se passe avec ceux qui ont subi une LTC “
Peter Rowell, le père de Sean Rowell

“Quels que soient les difficultés et les problèmes, le plus important c’est de ne pas rester tout seul. La connaissance qu’on n’est pas seul, protège qu’on ne tombe dans l’abîme de désespoir.“
Dr.Joseph Giacino


Le temps nécessaire pour recouvrer la santé

“Il n’y a pas longtemps, on a découvert que le temps nécessaire pour recouvrer la santé est plus long qu’on pensait à l’époque. Selon certains le cerveau guérit pendant la première année depuis la blessure et après il ne s’améliore plus, il reste comme il est jusqu’à la fin de la vie de patient. On sait maintenant que ce n’est pas correct, le cerveau continue à se développer même après cette première année et les patients recouvrent la santé.“
Dr.Joseph Giacino

“C’est vraiment difficile le recouvrement continu de la santé. C’est un processus assez long. Mais il ne faut jamais renoncer.“
Marilyn Spivack


Conseils pour ceux qui ont subi une LTC

Il faut prendre une forte décision pour réussir à chercher la solution. Il faut de la détermination pour que la solution soit trouvée. Et bien sûr, énormément de patience lorsqu’on cherche.

 

“En espagnol:Dificultad pero con mucho amor lo sé.”
Maritza Fernandini,la mère de Jeffrey Fernandini

“C’était vraiment difficile, mais elle le faisait avec l’amour. Elle m’a aidé.. elle.. Au début, c’était difficile, mais elle le faisait avec l’amour.“
Jeffrey Fernandini

“La vie m’a offert une deuxième chance afin que je refasse tout. Mais cette fois-ci je suis sérieux, bien sérieux. Je vais faire des efforts pour que je fasse de mon mieux.“
Jeffrey Fernandini

Ma lésion traumatique cérébrale a énormément changé ma personnalité. Comme je sais maintenant que le processus de recouvrement est lent, j’ai appris à être plus patiente. J’ai appris à accepter les défis afin de pouvoir vivre dans le plaisir. Et je sais que ce n’est pas facile pour certains, mais accepter la situation telle qu’elle est et être positif, c’est très important.“
Madeline Uretsky

“Je recommande à ceux qui ont déjà subi une LTC qu’ils fassent ce qu’ils veulent. Cela les rendait heureux auparavant, c’est pour cela qu’ils le préfèrent“. Il faut continuer à pratiquer les activités qui renforcent la confiance en soi. De telle façon on devient plus confiant en soi pour faire de nouvelles choses.“
Steven Machnik

“Pratiques les activités dont tu es capable, en faisant tout ce qui te porte la joie. Tourne l’attention vers d’autres choses.“
Marguerite MacDonald